Road-Trip en Andalousie

10 jours, 3000 Kilomètres de voiture, 6 étapes, plus de 5000 photos, 35 degrés à Séville le 17 mai, tels sont les quelques chiffres du fantastique road-trip effectué en ce printemps 2018 à travers l’Espagne en direction de cette splendide région qu’est l’Andalousie.

La distance pourrait rebuter les conducteurs peu habitués à rouler longtemps, mais il ne faut pas renoncer : en se relayant au volant, la voiture reste un formidable moyen de découverte en toute indépendance. Le réseau des Autovias, autoroutes gratuites limitées à 120 km/h qui maillent toute l’Espagne, est d’une très grande qualité, le sans plomb 95 se trouve à 1,29 Euros le litre alors qu’en France il n’hésite pas à s’afficher autour des 1,60 euros à la même période… Et la voiture permet de s’arrêter n’importe où, de quitter les grandes voies pour aller découvrir de petits villages invisibles en avion. Si c’était à refaire, c’est en voiture que j’y repartirai…

Une carte ci-dessous vous permettra de découvrir le parcours effectué.
Les étapes ont été les suivantes :

A : Tarbes – Tolède via le Pourtalet
B : Tolède – Cordoue
C : Cordoue – Grenade
D : Grenade – Marbella
E : Marbella – Séville
F : Séville – Salamanque
G : Salamanque – Tarbes via Saint-Sébastien.

Avec autant de photos au compteur (avant un tri sévère) j’ai beaucoup de choses à vous montrer, je vais donc essayer de compartimenter au maximum, avec le présent post en sorte de sommaire, où je regrouperai les liens vers tous les albums, en dessous de la carte.

De retour à la maison, l’ampleur de la tâche de tri et traitement en est presque effrayante mais cela permet aussi de repartir virtuellement. Il est certains qu’avec du film je n’aurais pas rapporté autant d’images ! En parlant de ça, l’envie de prendre en plus du numérique l’OM-2 chargé de Tri-X 400 avec moi m’a démangé mais… Il fallait faire des concessions et partir léger pour ne pas se casser le dos avec un sac surdimensionné.

Côté matériel justement, j’ai donc choisi de ne pas m’encombrer. J’ai renoncé à la sacoche d’épaule car mon dos ne la supporte plus. J’ai donc pris un discret petit sac à dos photo ne se voyant pas trop en ville et dans lequel se trouvait, outre les accessoires (batteries, chargeurs, filtres, cartes, etc) et quelques affaires personnelles,  mon OM-D EM5 avec le 12-40mm f2.8, le Leica 25mm f1.4 et le Lumix 20mm f1.7. Et c’est tout ! Je n’ai eu besoin de rien d’autre et fût très satisfait de ce combo qui a épargné mon dos. Nous marchions des journées entières et je n’en ai ressenti aucune fatigue.
Et encore j’aurais pu partir plus léger ! Le 12-40 est resté vissé au boitier 80% du temps, le 20mm m’a servi pour quelques sessions nocturnes et photo de rue, quant au Leica… Il n’a pas quitté le sac

Auparavant, je partais moins loin avec un sac rempli à ras-bord de matériel dont la moitié ne me servait pas et se trimballer le poids d’un âne mort sur le dos ne contribue pas vraiment au plaisir de la découverte…

Et du côté des images ? Les “cartes postales” sont bien évidemment nombreuses, ici le ciel bleu profond côtoie le vert lumineux des palmiers et les murs blancs ornés de géraniums d’un rouge éclatant sont de véritables palettes de peintre.
Mais toujours en mode “flânerie photographique” dès que je mets les pieds dehors, vous verrez qu’entre deux visites de monuments, de nombreuses scènes du quotidien ont été à saisir et mon objectif a souri à bien des reprises…
Les sujets seront donc un savant mélange de découverte/photo de rue.

Le parcours :

 
 

Mise à jour : Tolède

Étape à Tolède


Mise à jour : Cordoue

Étape à Cordoue

Mise à jour : Grenade

Étape à Grenade


Mise à jour : Frigiliana

Arrêt à Frigiliana


Mise à jour : Marbella

Étape à Marbella


Mise à jour : Ronda

Étape à Ronda


Mise à jour : Séville

Étape à Séville, 1ère partie


Mise à jour : Séville Part 2

Étape à Séville, 2ème partie


Mise à jour : Séville Part 3

Étape à Séville, 3ème partie


Mise à jour : Salamanque

Étape à Salamanque


Mise à jour et fin du voyage : Sur le chemin du retour…

Sur le chemin du retour

 
 –oOo–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *