Mai 23

Retour(s) de brocante(s)

Bonjour tout le monde,

Toujours en quête de nouvelles voies à explorer, me voici depuis quelques mois à la chasse au matériel ancien sur les brocantes et autres vide-greniers histoire de m’essayer à faire du neuf avec… du vieux (!).
C’est surtout le rendu très typé de certains objectifs anciens qui m’attire, et tout cela vient en parallèle de mon envie du retour à l’argentique, d’une pratique photo plus artisanale.
La possibilité magique du format m4/3 de pouvoir digérer tout et n’importe quoi avec les bagues appropriées ouvre des portes insoupçonnées.

Voici donc un premier compte rendu de mes balades chez les antiquaires. Depuis le début de l’année, j’ai ramené tout ceci à la maison :

Voici donc les présentations de tout ce petit monde, de gauche à droite :

Olympus OM-2 avec son Zuiko 50mm f1.8, c’est avec lui que je me remet à l’argentique :

 

Les essais sont en cours et je vous tiendrais au courant des résultats, en tout cas l’objet est une merveille à utiliser Very Happy

 

Viennent ensuite deux Russeries en monture M42, Hélios 58mm f2 44M et 44M-4, le but ici est notamment d’arriver à retrouver le « bokeh tournant » typique de ces objectifs et dont je suis particulièrement envieux  :

 

Enfin, un Super-Takumar 50mm f1.4 que je pense être du milieu des années 60, toujours en M42 :

 

Ces trois objectifs m’ont coûté entre 10 et 15 euros chacun, avec en plus les boitiers (Pentax et Zenit) pour d’eux d’entre eux, c’est dire si l’utilisation des vieux cailloux ne revient pas cher !  (Il faut juste se donner le temps de faire des vide-greniers…)

Pour les adapter sur mon OM-D ou le GH2, deux bagues ad hoc à environ 20 euros chacune :

 

La bague M42 dispose d’un épaulement suffisant pour appuyer sur l’ergot du diaphragme, ce qui permet ce conserver le réglage manuel lorsque l’objectif ne dispose pas d’un bouton de débrayage :

Sinon, il faut faire cette petite transformation ici => http://clubphotojura.forumprod.com/modification-d-un-helios-44m-4-pour-un-diaphragme-manuel-t117.html

 

Les objectifs anciens sont lourds, 100% métal et verre. Il faut donc une bague qui « suive ». Les modèles que j’ai choisis sont en métal et ne présentent aucun jeu à la baïonnette de l’OM-D.

 


Le « Look and feel »

Helios 44M sur OM-D :

 

Super-Takumar 50mm f1.4 sur OM-D :

 

et enfin, Zuiko 50mm f1.8 sur OM-D :

 

Je rappelle pour ceux qui débutent dans le monde des objectifs anciens que le cadrage ne sera pas le même en 24X36 qu’en m4/3 étant donné la surface plus petite du capteur

 


Les images

Les tests sont en cours, voici quelques premières images à l’OM-D et Hélios 44M-4 :

1/ Solitaire

 

2/ Vers le ciel

 

3/ Le rince-bouteilles de près

 

4/

 

D’autres essais à suivre…

 

 

Mai 20

Survol Pyrénéen (4ème partie)

Bonjour à tous, voici enfin la quatrième et dernière partie de cette série à haute altitude. Very Happy

 

36/ Les pieds dans le vide ?

 

37/ Bronzette

 

38/ Je capte pas ?

 

39/ Je te surveille de près…

 

Nous allons maintenant aborder brièvement la partie « scientifique » du Pic du Midi puisqu’il est possible de visiter à certaines occasions la coupole du Coronographe Bernard Lyot. Le coronographe est un instrument d’astronomie spécial qui permet d’observer l’activité du soleil. Plus d’informations sur cet appareil ici pour les curieux =>  Wikipédia Coronographie, et plus spécifiquement sur le coronographe du Pic du Midi là => CLIMSO Pic du Midi

40/ Voici la « salle de contrôle » où les scientifiques observent le soleil et analysent les données à l’aide de logiciels spécifiques.

 

41/

 

42/ Nous passons ensuite dans la salle du coronographe, c’est à dire sous la coupole, voici donc l’impressionnante machinerie pointée vers le soleil et qui se déplace automatiquement au fil de la journée :

 

43/ Il faut savoir que la coupole est assez haute et malgré un diamètre de plus de 8 mètres le recul est faible et la machine très grande, aussi il est très difficile de photographier le coronographe entièrement, en tout cas un 12mm est largement insuffisant. Voici donc un panoramique vertical de 6 photos afin de vous montrer l’ensemble :
(Cliquez ici ou sur l’image pour voir l’ensemble en grand dans la Galerie)

 

44/ Un scientifique nous montre l’activité solaire sur un écran relié à la machinerie :

 

45/ Mais n’oublions pas que la brume monte et qu’il va être grand temps de redescendre :

 

46/ Un dernier coup d’œil depuis la face nord.

 

47/… Et c’est la plongée dans les nuages.

 

48/ Passée la couche de brume, voici que se profile l’arrivée et la fin de notre voyage. En espérant que ce petit reportage vous aura donné envie de grimper au Pic cet été ! Wink

 

Mai 08

Survol Pyrénéen (3ème partie)

Vous êtes toujours là ? Alors après la première et la deuxième partie, voici la suite de cette série toujours à haute altitude Wink

26/ La fameuse antenne du Pic et la station météo.

 
 

27/  Star Wars

 
 

28/ Se prélasser sous l’œil des coupoles (NB : Le vice-président du club des sosies de Michel Polnareff se cache sur cette image, un an d’accès gratuit au Forum Lumix à celui qui le trouvera)

 
 

29/ Escalader le ciel

 
 

30/ l’observation

 
 

31/ Passage sous l’arche

 
 
 

32/ Les sentiers

 
 

33/ Lac sur la face nord

 
 

34/ La ville sous les nuages

 
 

35/ Celle-ci j’ai hésité à la garder car prise derrière une vitre sale d’un des bâtiments. Mais je l’aime quand même… Alors je vous la publie, soyez indulgents car ce n’est pas facile de passer de l’Ajax vitres là-haut

A suivre…

 
Mai 08

Survol Pyrénéen (2ème partie)

Après la première partie, je vous propose la suite de cette balade à 2877m de haut ! Wink

12/ La photographe solitaire (Peut-être une Lumixienne, qui sait, le mystère restera entier…)

 

13/Restes de neige

 

14/ La Brèche… Juste derrière, l’Espagne.

 

15/ Sage conseil

 

16/ Les nuages arrivent…

 

17/ Par où ?

 

18/ Par là !

 

19/ A l’écoute

 

20/ Piquants

 

21/ Les équilibristes

 

22/ ça monte… Bientôt les sommets ne seront plus que des iles.

 

23/

 

24/ On en mangerait

 

Bonus :
25  / Pour terminer cette seconde partie, LE panoramique… Wink Cliquez dessus pour voir l’image en grand.

Panoramique vers le sud depuis le Pic du Midi de Bigorre

A suivre…

 

Mai 08

Survol Pyrénéen (1ère partie)

Bonjour,

Après une fouille dans mes archives, je vous propose aujourd’hui quelques souvenirs en noir & blanc d’une journée au Pic du Midi en septembre 2015, cinq ans après un premier reportage complet et en couleurs, à retrouver ICI pour les curieux… Wink

L’ensemble des photos du reportage sont à retrouver en grand format dans la Galerie en cliquant ici.

OMD EM5 + Zuiko 12-40 f2.8 & Lumix 45-200.

1/ Prêts à partir

 

2/ Croisement

 

3/ Relais (les « pétouilles », ce n’est pas mon capteur qui a récupéré toutes les poussières qui passaient ni le lentille de l’objectif, mais la vitre de la télécabine qui a vécu… et non, j’ai pas eu envie de tout tamponner, mode fainéant ON… Et puis c’est pour ne pas vous donner de faux espoirs : si vous allez au Pic, vous aussi vous aurez droit aux vitres dégueulasses )

 

4/ Le module Lunaire est en approche… Wink

 

5/ On tutoie les sommets

 

6/ Arrivée

 

7/ Quelques sommets depuis la terrasse Sud. Au premier plan, le lac d’Oncet. Au fond, à gauche, les Pics Bugatet et Méchant. Au centre, le massif du Marboré. Tout à droite, le Vignemale.

 

8/ Vue rapprochée. Vous distinguez ici à gauche le Néouvielle puis le Pic Long. Plus au centre, le Mont Perdu, le Cylindre du Marboré, le Casque du Marboré. Enfin à droite en forme de U la « brèche de Roland » qui surplombe le cirque de Gavarnie, le Taillon et le Gabietous.

 

9/ Les vagues de pierres

 

10/ Vue depuis la terrasse Nord en direction de la plaine, sous quelques nuages…

 

11/ Terrasse Nord, toujours


Quelques ajouts à venir prochainement. A suivre…