Juin 26

I’d Love to Turn You On…

En ce mois de juin 2017 la sphère musicale fête le 50ème anniversaire du mythique album des Beatles « Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band ».

J’ai déjà publié cette photo en 2014 mais j’avais envie de la ressortir en cette période si spéciale. On ne se doute pas à quel point cet album fût une révolution en 1967. Et il a été aussi une révolution pour moi, la première fois que je l’ai entendu, alors que je partais à la découvertes des Beatles.

Bien sûr, en bon Beatlemaniaque que je suis, j’ai acheté la version 2017 remixée par Giles Martin (oui, le fils du grand George !) à partir de l’ensemble des bandes master 4-pistes aussi bien conservées que le Trésor de la Reine dans les caves des studios d’Abbey Road.

 
Boite de bandes EMI… Le Graal !
 
 
Ce remix a permis de mettre à plat l’intégralité des pistes et de faire remonter à la surface des sons jusqu’alors enterrés par les doublages imposés par les limitations des Studer J37 4-pistes utilisés dans les années 60 chez EMI : pour faire de la place pour de nouvelles pistes il fallait empiler les pistes déjà enregistrées sur une seule et ainsi de suite. La perte de certains détails était inévitable. Aujourd’hui, les moyens numériques permettent un nombre infini de pistes à l’enregistrement et de décortiquer comme jamais ces bandes magnifiquement conservées par EMI.
 
 
Studer J-37
 
 
Et à l’écoute donc ?…Et bien…  bien que possédant de multiples éditions de Pepper, du mixage mono de 1967 en passant par la stéréo de 1987 et les remasters de 2009, je dois bien dire que cette nouvelle version est absolument incroyable et surpasse toutes les autres.
 
Que vous soyez Beatlemaniaque ou pas, cet album reste plus que jamais un mythe.

A Day In The Life
est devenue une Cathédrale. Merci Giles.

 
 
Juin 10

[SERIE] Saint-Jean-de-Luz : Ambiances, couleurs et lumières… 2ème partie

Voici la suite de cette flânerie photographique à Saint-Jean-de-Luz. Si vous avez loupé la première partie, c’est par là 😉

19/

 

 

20/ Jeu de contrastes

 

 

21/ Adam et ses Macarons

 

 

22/ Gourmandises made in St Jean…

 

 

23/

 

 

24/ Slurp !

 

 

25/

 

 

26/

 

 

27/

 

 

28/

 

 

29/

 

 

30/ Devanture pimentée

 

 

31/ Jardin avec belle vue

 

 

32/

 

 

33/

 

 

34/ Une Carte Postale… Quand même !

 

 

35/

 

 

36/

 

 

37/

 

 

38/

Juin 08

[SERIE] Saint-Jean-de-Luz : Ambiances, couleurs et lumières… 1ère partie

Bonjour à tous,

A l’instar de ma série « De Biarritz à Saint Sébastien », je vous propose de repartir pour une nouvelle flânerie photographique, toujours sur la Côte Basque, mais cette fois à Saint-Jean-de-Luz, de la rue à l’océan… Ou de l’océan à la rue, c’est comme vous voulez.

Même principe que précédemment, n’y cherchez pas forcément les traditionnelles photos « carte postale » (même s’il y en a quelques unes, beauté du lieu oblige…), je vous amène juste flâner avec moi, l’appareil photo à la main. Soudain, votre regard se pose sur quelque chose, un évènement, un monument, une scène de vie, vous appuyez sur le déclencheur.

C’est le principe de la photo de rue, souvent pleine de surprises et d’inattendu.

Ces images sont faites à la volée, au fil de mes balades piétonnes, un instant figé, un millième de seconde d’été capturé, des couleurs, des sensations.

Pour l’anecdote, 90% de ces images sont faites au Mitakon 25mm f/0.95, les 10% restant partagées entre le Zuiko 17mm 1.8 et le 12-40 2.8.
C’était un défi que je m’étais imposé : me débrouiller avec seulement un objectif à focale fixe 100% manuel. Comme les pionniers du genre.

Et bien je ne suis pas trop déçu du résultat : je m’attendais à plus de déchets que j’en ai eu. Comme quoi des vacances à la focale fixe sans AF, c’est possible ! Wink
Alors évidemment le Mitakon a ses défauts et n’a pas le niveau qualitatif du Leica 25mm : du flare, des flous bizarres à pleine ouverture… Mais c’est ce qui fait son charme, je trouve.

Mais assez parlé, places aux images… Wink

 
 

 
 
1/

 
 
2/

 
 
3/

 
4/

 
 
5/

 
 
6/

 
 
7/ Le Bazar de Lulu

 
 
8/

 
 
9/

 
 
10/

 
 
11/

 
 
12/

 
 
13/

 
 
14/

 
 
15/

 
 
16/

 
 
17/

 
 
18/

A suivre…